T vient pour une deuxième session.

T est trentenaire, commercial dans une banque, joueur de football, en couple, et dans l'attente d'un enfant.

Lors de la première séance, nous avions fait un recadrage du comportement qu'il a lui-même nommé « complexe » afin de le libérer de son eczéma.

Aucune poussée depuis notre rendez-vous. Mais les circonstances ont fait qu'il y était moins exposé – moins de stress a priori et moins de matchs de foot, au sortir desquels il était particulièrement marqué avec l'effet de la transpiration...

En fin de séance, je lui avais recommandé de reprendre rendez-vous afin de bien tout verrouiller, après un certain temps d'observation. C'est ce qu'il vient faire.

 

J'induis la transe de façon classique et efficace, par un 5432, et j'approfondis avec une lévitation de la main. Cela n'a rien de systématique. Et c'est qu'elle ne décolle pas facilement sa main. Alors j'accompagne, en prenant tout notre temps. Et s'y développe une métaphore de la branche sur l'arbre, de plus en plus fine, dont les feuilles aux extrémités semblent comme flotter dans le vent... Je distingue un mouvement très léger dans la main gauche. Nous continuons.

Et j'adapte en fonction du tempérament ici très affirmé de mon client footballeur. Ainsi, le buste, et les jambes, prennent la fermeté et la solidité du tronc de l'arbre... Et la magie opère.

A force de comparaisons, de métaphores, d'appuis sur les sensations de l'air sur la surface de la main, de ratifications, celle-ce se soulève clairement dans un geste honnête et inconscient.

J'y insère une instruction de procédure : « Et à mesure que la main s'élève T, votre corps à l'intérieur permet le nettoyage subtil, pour lequel vous êtes venu aujourd'hui (artistiquement vague, référence non dite du comportement complexe / eczéma), et à mesure que la main s'élève vous pouvez percevoir la qualité de l'air sur votre peau (organe d'expression de l’eczéma), et ne laisser passer que ce qu'il est bon pour vous de laisser pénétrer à l'intérieur (écologique).[...], et par votre peau même, sortent les éléments dont il n'a plus besoin, de la façon la plus bienveillante, harmonieuse, pour toutes les parties qui vous composent à l'intérieur. Et à mesure que votre main continue de s'élever encore, encore, elle passe à une autre étape, celle de la sérénité (en effet, selon T, l'eczéma viendrait du stress...) pour atteindre un nouveau T, un T serein, calme et perspicace (valeur idiosyncratique au sujet)

La main est autorisée à ne redescendre seulement lorsque son esprit inconscient aura intégré le contact et le message qu'il comporte à l'intérieur.

Et pour terminer cette étape, lorsque la main aura retrouvé sa position initiale, il pourra savourer pleinement l'observation de ce changement. « … Délicatement reposer la feuille sur le tronc ferme et solide »

  • signaux des doigts

  • désactivation des déclencheurs

L'image du T libéré du comportement « complexe » a la peau claire, parfaite !

Je calibre que les réponses sont bien « mesurées » et parfaitement inconscientes...

  • Intégration

  • Sortie lente de transe

  • Questions / Commentaires ?

Son premier mot fut : « Incroyable ! » […] « Ça fait presque même peur parce qu'on se dit c'est pas moi qui lève le bras » […]

Et si, c'est bien T tout seul qui a effectué ce mouvement, sans même que je le touche un seul instant. Mais cela n'est que la partie visible de l'iceberg...

C'est juste une question de communication ;)

Séance tenue le lundi 27 mai 2019 au cabinet de Nogent l'Abbesse.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.